La radio HF militaire, entre tradition et modernité

La HF est un moyen de transmission historique et pas uniquement celui des radios amateurs… Dans le domaine tactique, c’est une solution de communication longue portée, plus résistante au brouillage que les autres types de communications. Les militaires l’utilisent depuis très longtemps et louent cette technologique éprouvée et rustique qui permet, sans infrastructure, sans abonnement, sans dépendance, d’établir une liaison sur plusieurs centaines voire plusieurs milliers de kilomètres.

Les derniers conflits ont d’ailleurs permis de constater que les transmissions radio HF restaient un moyen fiable de communication à longue distance, en complément des transmissions VHF et UHF. La HF est aussi largement utilisée dans les communications maritimes.

No alt text provided for this image

Une HF numérique et bientôt une version « XL »

Parfaitement adaptée à la voix et à la télégraphie, la HF s’apprête à franchir un nouveau cap technologique pour répondre aux besoins croissants d’échanges de données avec, à la clé, de nouvelles applications et de réels bénéfices opérationnels.

Malgré le développement des liaisons par satellite, les transmissions HF restent incontournables pour les services maritimes et aériens notamment pour garantir la sécurité des liaisons océaniques, pour les liaisons fixes ou mobiles dans des zones sans infrastructure, en secours en cas de catastrophe naturelle ou encore pour le trafic militaire.

La génération précédente de HF est néanmoins très limitée en termes de bande passante. Or les marins, par exemple, doivent aujourd’hui pouvoir échanger des fichiers et données pour accomplir efficacement leurs missions.

C’est la raison pour laquelle la Direction Générale de l’Armement (DGA) a confié à Thales, il y a plusieurs années, le soin de développer une nouvelle HF numérique (programme Melchior) puis celui d’étudier de nouvelles capacités dans le domaine des communications HF, en accédant à la large bande (HF XL ou « Wide Band HF »), permettant ainsi d’augmenter débit et qualité de service.

No alt text provided for this image

Les solutions mises au point par Thales permettent non seulement d’accéder à ce très haut débit mais, en même temps, le choix automatique en temps réel, par le système, du canal radio le plus adapté aux conditions de propagation rencontrées, ce qui renforce la robustesse du lien.

  Des bénéfices opérationnels multiples et de nouveaux horizons pour la HF

Les configurations opérationnelles bénéficiant de la HF et de ces nouveaux apports sont nombreuses.  Considérons par exemple le cas de deux groupes navals opérant en coalition. Pour communiquer ils doivent partager une ressource satellitaire, ce qui n’est pas toujours chose aisée entre deux nations. En utilisant la liaison HF, ils s’affranchissent de toute autorisation et bénéficient d’une liaison sûre et rapide.

Parfois encore, la HF est l’unique moyen de transmettre à très longue distance. C’est notamment le cas des régions polaires mal couvertes par les principaux satellites de communication positionnés au-dessus de l’équateur.

Dans tous les cas de figure, la HF, comparée aux communications par satellite, reste le moyen le moins onéreux. Son déploiement opérationnel se fait de manière autonome par les unités militaires et dans des conditions de fiabilité et de durabilité inégalées.

***

Les gammes de radios navales et de radio HF tactiques de Thales se doteront tout prochainement de cette nouvelle capacité HF. Le Groupe, qui a déjà vendu près de 20.000 radios HF militaires dans 35 pays, en assure le développement, la production et la maintenance.

La HF, ancrée dans l’histoire militaire, a donc encore un bel avenir !